Page d'accueil   Introduction élémentaire

Sommaire :

  1. Préface et ressources
  2. Bases pour l'exécution d'ONScripter
  3. Outils pour assembler les ressources et compiler un script
  4. Aperçu succinct et brut d'un jeu de base
  5. Affichage de lutins et d'arrière-plans
  6. Transitions/effets


Préface et ressources

Avant de commencer à utiliser un moteur de jeu ou un langage de programmation,
vous devriez avoir de la documentation à portée de main. Si, comme moi, vous ne parlez
then finding good documentation for ONScripter is difficult. Even most Japanese resources,
pas japonais et utilisez des ressources anglaises, alors trouver une bonne documentation
pour ONScripter est difficile. Même la plupart des ressources japonaises, de ce que j'ai vu,
ont tendance à se cacher dans un coin obscur de l'Internet qui n'a pas été mis à jour depuis
plus de douze ans, si tant est qu'il existe encore. Tout espoir n'est cependant pas perdu,
car il existe encore quelques ressources en anglais [ainsi qu'en français].

Le premier site que je vous recommande est celui d'Uncle Mion. Uncle Mion était une éminente
utilisatrice d'ONScripter-EN, et bien que son site n'existe plus qu'en tant qu'archive, il possède
quelques outils cruciaux pour le moteur. Voici un lien pour télécharger le moteur et ses outils dont notamment les
programmes nécessaires pour comprimer et extraire les scripts et les fichiers de jeu. Voici [ici, ] un document fort
utile recensant l'ensemble de la syntaxe du moteur, les arguments que prennent les fonctions, leur signification, etc.
Il y a aussi une FAQ et des rapports de bogues sur ce site, donc vous devriez certainement y traîner un
peu pour apprendre quelques informations générales sur ONScripter.

Un autre bon endroit pour se renseigner sur ONScripter et NScripter est le site nscripter.insani.org [trad]. Ils ont une
très bonne page sur l'histoire de NScripter/ONScripter et ce dont ils sont capables que vous pouvez trouver ici et un
attirail de développement NScripter (pas ONScripter) avec certains de ses outils ici. Vous y trouverez également une
liste de jeux réalisés avec les deux moteurs, tant professionnels qu'amateurs. Visitez le site principal pour plus de jeux.

Une autre ressource que j'ai trouvée est le coin ONScripter de chaoskaiser72 [page à jour, trad]. Ce type a fait un
bon travail en documentant beaucoup d'informations techniques sur ONScripter et ses dérivés, tels que PONScripter,
ONScripter-RU, et d'autres mieux que je ne le pourrais. Il a aussi conservé beaucoup de ressources là-bas qui se
trouvaient sur les sites web précités ayant disparu, comme la documentation sur les commandes [m.à.j.] où sauter d'un
élément à l'autre dans la barre latérale est beaucoup plus rapide que de consulter des pages éparpillées dans une archive.
Il a également des informations sur la façon de mettre à l'échelle la fenêtre de jeu dans un fichier ons.cfg et où
télécharger certains autres fichiers. Je vous recommande donc d'au moins survoler cette page pour voir des choses utiles.
Je traiterai également de certaines de ces informations dans mon guide.



Bases pour l'exécution d'ONScripter

Pour qu'ONScripter puisse démarrer, il a besoin d'une poignée de fichiers avec lui. À savoir :

Ce n'est pas grand chose, mais assurez-vous que vous les avez toujours en premier lieu. À ce stade, le programme ne fait
que démarrer, car ces fichiers ne sont pas suffisants pour créer un roman vidéoludique. Pour cela, vous aurez besoin d'un
arc.nsa et d'un nscript.dat, qui contiennent respectivement vos images/musiques et votre script. Comment se les procurer ?
Suivez-moi vers la prochaine section.



Outils pour assembler les ressources et compiler un script

De tous les outils de l'attirail ONScripter, nsamake et nscmake seront les plus importants pour vous, développeur.

L'outil nsamake permet d'archiver des dossier et fichiers au sein d'un fichier .nsa contenant toutes les ressources.
ONScripter y récupèrera les images/fichiers audio/etc. Vous n'êtes pas obligé de faire cela, mais je vous recommande
de le faire quand même, car cela peut réduire considérablement la taille de votre jeu (parfois jusqu'à 68 %).

Voici comment utiliser le programme :

L'outil nscmake est utilisé pour comprimer le fichier texte dans lequel vous avez saisi votre script dans un fichier
nscript.dat, qu'ONScripter lit directement. [Note traduction : ce qui suit est entièrement faux] Contrairement aux fichiers .nsa,
un nscript.dat est nécessaire car le moteur ne peut lire un script de jeu depuis un fichier texte ordinaire.

Voici une autre image :

Si vous voulez extraire un fichier .nsa ou un fichier script, alors vous devrez utiliser nsadec et nscdec.
Rien de bien compliqué. Il suffit de taper les paramètres pour chacun d'eux et vous obtiendrez les fichiers.

Voici comment les utiliser :